Perturbation en cours

En savoir plus

Résultats records pour Thalys en 2018, tant en termes de trafic que de chiffre d’affaires

Paris, le 29 mars 2019. Le lancement ce dimanche 31 de la nouvelle liaison Thalys entre les Pays-Bas, la Belgique et le Nord-Est parisien est l’occasion pour l’entreprise de dresser le bilan de son année 2018.

Avec un chiffre d’affaires de 527M€ et exactement 7 506 000 voyageurs transportés, 2018 a été l’année de tous les records pour Thalys. Au global, on observe une tendance de fond résolument à la hausse qui a permis d’absorber les difficultés conjoncturelles du marché français en 2018 et permet de viser de nouveaux relais de croissance pour 2019.

[+5%] Au global, 2018 est marquée par une dynamique de croissance de près de 5 points en trafic (+4,6%), portée par l’attractivité retrouvée de la liaison Paris-Bruxelles et le dynamisme continu de la route néerlandaise, mais également par les efforts conduits sur le marché allemand et la reprise de l’accord de distribution entre Thalys et Deutsche Bahn. La recette du succès ? 1) #Thinkglobalactlocal : une stratégie différenciée pour optimiser les relais de croissance sur chacun des 4 marchés. 2) #MoreEuropeForAll : une offre en trois catégories qui permet d’optimiser le taux d’occupation des trains en satisfaisant les attentes de chaque catégorie de voyageurs.

[-12M€] Ces tendances de fond ont permis à Thalys d’absorber le double impact du long mouvement de grève français du 1er semestre ayant contraint Thalys à alléger son plan de transport, puis des manifestions « gilets jaunes » du 4e trimestre en France. Avec un manque à gagner de 10 M€ pour le 1er, et 2M€ pour les secondes, c’est l’équivalent de 2,5 points de croissance non réalisée.

[+4%] Dans ce cadre, le chiffre d’affaires annuel enregistre une nette progression de près de 4 points (+3,6%), fruit des efforts commerciaux réalisés sur l’ensemble des routes tout au long de l’année. Tout en poursuivant le développement de son offre « Premium » (avec service à la place, presse internationale, réservation de taxis…), Thalys a poursuivi en 2018 son engagement de 30% de petits prix (moins de 40 €). Fait notable : ce sont notamment toujours plus de jeunes (+9%) et d’enfants (+13%) qui ont traversé les frontières avec Thalys l’an passé.

[+6%] Notons à ce titre l’énergie du petit frère des trains rouges, le low cost Izy entre Paris et Bruxelles qui a poursuivi son implantation avec +6,3% de passagers en 2018. Résolument dédié aux voyageurs en quête des solutions les plus économiques, Izy propose désormais les mardi, mercredi et jeudi des tarifs plafonnés à 19€ (hors option). Le tout générant une hausse du chiffre d’affaires de 2 points.

[2019] Tous les signaux sont donc au vert pour 2019 : « Avec 3 nouvelles dessertes, Roissy-Charles de Gaulle et Marne-la-Vallée dès le 31 mars, puis Bordeaux tous les samedi cet été, ainsi qu’un renouvellement du parc à partir de l’automne, nous visons de nouveaux relais de croissance pour continuer de stimuler le développement de la mobilité européenne. Notre stratégie de conquête est durable et répond tant aux besoins des Européens qu’aux enjeux environnementaux de demain » explique Bertrand Gosselin, Directeur général de Thalys.

 

Résultats records pour Thalys en 2018, tant en termes de trafic que de chiffre d’affaires

A propos de Thalys

Thalys Map
Thalys contribue depuis plus de 20 ans à rapprocher les cultures et les économies de ses 4 pays européens. En 2018, Thalys a ainsi passé le cap des 7,5 millions de voyageurs annuels.

A grande vitesse, il faut seulement 1h22 pour rejoindre Paris depuis Bruxelles à bord des trains rouges, 1h47 Cologne et 1h50 Amsterdam.

Pionnier du WiFi à bord depuis 2008, Thalys s’est démarqué depuis l’origine par un service d’exception : accueil multilingue, confort ergonomique, restauration de qualité. En 2019, Thalys a été élu service client de l'année.

Depuis décembre 2017, Thalys propose de choisir entre trois niveaux de prestation. Le voyage « Standard » commence dès 29€ (Paris) et 19€ (Allemagne et Pays-Bas). « Comfort » offre un environnement de première classe. Et « Premium » un bouquet de services complet avec le repas servi à la place.

Avec Izy, Thalys propose en outre depuis 2016 une alternative low-cost entre Bruxelles et Paris, avec des trajets d’une moyenne de 2h30, mais 30 % moins cher.

Thalys est depuis 2015 une Entreprise ferroviaire de plein exercice, avec pour actionnaires la SNCB et la SNCF.