Javascript est actuellement désactivé dans votre navigateur.
Veuillez l'activer pour assurer une navigation normale sur thalys.com.

En raison de travaux sur la ligne à grande vitesse aux Pays-Bas, la gare de Schiphol ne sera pas desservie.

La gare de Schiphol ne sera accessible qu’en train intérieur depuis Rotterdam. Pour se rendre à Paris, Bruxelles ou Anvers, il faut donc acheter un billet à partir de Rotterdam. Pour voyager gratuitement entre Schiphol et Rotterdam, pensez à imprimer votre confirmation de voyage qui tiendra lieu de titre de transport.

Nous vous prions de nous excuser pour la gêne occasionnée.

L'équipe Thalys International

Choisir Rotterdam comme gare

En raison de travaux sur la ligne à grande vitesse aux Pays-Bas, la gare de Schiphol ne sera pas desservie.

La gare de Schiphol ne sera accessible qu'en train intérieur depuis Rotterdam. Pour se rendre à Schiphol, il faut donc acheter un billet jusqu'à Rotterdam. Pour voyager gratuitement entre Rotterdam et Schiphol, pensez à imprimer votre confirmation de voyage qui tiendra lieu de titre de transport.

Nous vous prions de nous excuser pour la gêne occasionnée.

L'équipe Thalys International

Choisir Rotterdam comme gare

 
 
 
Destinations 

Un bon plan à tester ?

Infos pratiques

Parc Sobieski
Avenue Jean Sobieski
Bruxelles

www.bruxelles.be


Un coup de cœur pour ce secret de voyage ?
Cliquez sur le cœur pour l’ajouter à votre guide.
J’ajoute à mon guide Déjà ajouté par 12

A l'origine, le Parc Sobieski faisait partie des jardins royaux de Léopold II. Son accès était donc exclusivement réservé à une poignée de privilégiés. Révolue cette époque lointaine ! Aujourd’hui, tout le monde peut y jouer au roi et à la reine.

Les fruits de sa Majesté

Si Leopold II affectionnait particulièrement le Parc Sobieski, c’est notamment pour les fruits de la Cour qui y étaient produits. Dans le fruitier royal, le deuxième roi des Belges fit installer des serres pour y faire pousser des vignes. En outre, cultivés en pots, orangers, pêchers, abricotiers ou encore poiriers et pommiers servaient de corbeilles à fruits vivantes où les convives pouvaient directement y cueillir leur dessert. Quel faste !

Coin sauvage

En 1975, ce fruitier royal n’étant plus productif, la Donation royale le mit à la disposition du service du Plan Vert, avec la condition de le convertir en jardin public. Une bonne nouvelle pour les Bruxellois qui, depuis, peuvent admirer son étang et les arbres fruitiers encore présents. Particularité, la prairie n’est fauchée qu’une ou deux fois par an, se transformant ainsi en espace naturel. Un joli contraste avec le reste du parc impeccablement entretenu par les jardiniers.
Sophie, 31 ans FASHION ADDICT

Consultante mode, je dévore la presse chaque matin, fonce au concert dès que possible et revendique la « belgitude » comme appellation d’origine contrôlée ! Mon petit + : les nouvelles boutiques, concept-stores pointus, restos bios et ateliers d’artistes.

Vous aimerez aussi ...


Envoyer cet article à un ami
Votre Nom et Prénom
Votre Email
Emails de vos amis
Message
Bons plans voyages
 
0 coups de cœur dans votre guide
Retrouvez vos articles favoris dans votre guide coups de coeur. Lorsque votre guide est prêt, imprimez-le ou enregistrez-le.
Retrouvez vos bons plans sur la carte
A faire à Bruxelles
Avantages et réductions
Infos pratiques

Votre futur séjour