Plan de transport Thalys - 2 septembre au 9 décembre 2018

Bruxelles, le 03 juillet 2018 – Pour absorber la baisse de capacité dans les ateliers de maintenance ferroviaire en France puis en Belgique du fait des mouvements de grève, Thalys reprendra en septembre une adaptation partielle de son plan de transport. Celle-ci s’exercera sous forme de non-doublement de quelques trains entre Paris et Bruxelles (une seule rame étant mise en circulation au lieu de deux) ; s’y ajoutera la limitation à Bruxelles des liaisons Amsterdam-Lille de matinée uniquement (les liaisons de l’après-midi étant intégralement maintenues).  

A noter : cette adaptation est anticipée par mesure de précaution de sorte que l'ensemble des trains mis en vente soient garantis. Des capacités complémentaires pourront être reproposées au fur et à mesure du rétablissement de 100% de disponibilité du matériel roulant. La  liste des trains concernés sera mise à jour sur thalys.com comme sur l’appli Thalys. 
  
Questions :  

  • Pourquoi l’impact des grèves se prolonge-t-il ? Tous les trains sont soumis à des opérations de maintenance pour pouvoir circuler en toute sécurité, certaines interventions devant être quotidiennes. Or, la maintenance des trains Thalys est en grande partie effectuée dans des ateliers français et belges. Concrètement, le blocage partiel des ateliers français de mars à juin a entraîné une réduction du nombre de trains maintenus. L’effet se prolonge car les opérations de maintenance non effectuées lors des grèves doivent être échelonnées selon les capacités des ateliers. 
  • Comment se fait le choix des liaisons concernées ? Les allègements et non-doublements concernent les trains les moins demandés. 
  • Combien de circulations sont concernées ? Moins de 5%.

Plan de transport Thalys - 2 septembre au 9 décembre 2018

A propos de Thalys

Thalys Map
Thalys contribue depuis plus de 20 ans à rapprocher les cultures et les économies de ses 4 pays européens. En 2018, Thalys a ainsi passé le cap des 7,5 millions de voyageurs annuels.

A grande vitesse, il faut seulement 1h22 pour rejoindre Paris depuis Bruxelles à bord des trains rouges, 1h47 Cologne et 1h51 Amsterdam.

Pionnier du WiFi à bord depuis 2008, Thalys s’est démarqué depuis l’origine par un service d’exception : accueil multilingue, confort ergonomique, restauration de qualité.

Depuis décembre 2017, Thalys propose de choisir entre trois niveaux de prestation. Le voyage « Standard » commence dès 29€ (Paris et Pays-Bas) et 19€ (Allemagne). « Comfort » offre un environnement de première classe. Et « Premium » un bouquet de services complet avec le repas servi à la place.

Avec Izy, Thalys propose en outre depuis 2016 une alternative low-cost entre Bruxelles et Paris, avec des trajets d’une moyenne de 2h30, mais 30 % moins cher.

Thalys est depuis 2015 une Entreprise ferroviaire de plein exercice, avec pour actionnaires la SNCB et la SNCF.