Nouvelle offre, nouvelles destinations, nouveau design, Thalys prépare son avenir

Paris, le 19 juin 2018. Sur fond de croissance soutenue, Thalys annonce pour 2019 trois nouvelles destinations ainsi qu’un design complètement renouvelé de ses rames, signé Axel Enthoven avec matali crasset. D’ici là, l’offre réorganisée en début d’année poursuit son évolution avec notamment un nouveau tarif loisirs « Premium Mini » en septembre. Le tout, dans le cadre d’un projet d’entreprise ambitieux qu’explique Agnès Ogier, directrice générale de Thalys : « nous visons aussi bien l’agilité digitale que l’affirmation de notre culture pleinement européenne. Notre mot d’ordre, c’est l’ambition, pour une mobilité internationale toujours plus facile et durable, pour tous. » 

Des résultats toujours au vert

Très positif, le premier trimestre de Thalys (trafic +8,8%) souligne le dynamisme structurel qui permet aujourd’hui de conclure le premier semestre dans le vert (trafic +4,7%, CA +2,8%, projection à fin juin) malgré les grèves ferroviaires en France (-20% de capacité de maintenance, -8% de circulations). Ce développement concerne toutes les routes. La liaison Paris-Bruxelles a bien renoué avec la croissance (+4,5% de trafic au 1er trimestre), soutenue par le low-cost Izy qui confirme sa pertinence (+5,9%). La « route allemande » poursuit sa progression (+8%). Et la « route néerlandaise » continue son envolée (+16%) entre la France, la Belgique et les Pays-Bas

Premium fait des petits avec "Premium Mini"

Ces bons résultats signent notamment la pertinence de la nouvelle offre de Thalys, restructurée en décembre dernier. Objectifs atteints : le « Comfort 1 » enregistre +11% de trafic (+9% CA). Ce faisant, un meilleur taux d’occupation global (+2 points) permet d’offrir à tous un grand nombre de petits prix (30% de billets offerts en dessous de 40 €). A partir de septembre, « Premium Mini » viendra compléter la gamme pour les voyageurs loisirs souhaitant, en renonçant à la flexibilité, profiter de tous les services Premium dont le repas servi à la place, à prix réduit (-30%). La condition : voyager à deux. Autres nouveautés dès septembre : un nouveau kiosque presse Premium, mais aussi un nouveau site Internet et une nouvelle application aux fonctionnalités enrichies.

Dans ce contexte porteur, Thalys annonce deux avancées majeures pour 2019 : l'extension de son réseau français et une rénovation complète de son parc, signée Axel Enthoven avec matali crasset.

L’année 2019 est riche de bonnes nouvelles pour les voyageurs internationaux. Tout d’abord, dès avril, deux nouvelles dessertes, Roissy-Charles de Gaulle et Marne-la-Vallée, mettront l’Est parisien en lien direct avec Bruxelles mais aussi Anvers, Rotterdam, Schiphol et Amsterdam. Avec des temps de parcours optimum (de 1h30 à 3h40 maximum), ces nouvelles connexions sont riches d’opportunités tant sur le plan loisirs que business. 300 000 voyageurs sont ainsi espérés à terme. Entre Bruxelles et Bordeaux, c’est par ailleurs un nouveau « Thalys Soleil » qui sera inauguré en juin : tous les samedi, en 4h07, un nouveau fil rouge estival à partir de 40€.

Enfin dès le 2e semestre 2019, un vent de nouveauté soufflera sur les rames rouges complètement redessinées par Axel Enthoven (cabinet Yellow Window) avec le conseil-design de la créatrice matali crasset. Avec 7% de capacité supplémentaire, ces trains au nom de code « RubY » (dont le déploiement s’achèvera en 2022) pourront accompagner le développement de la mobilité européenne tout en assurant le maximum de confort aux voyageurs. Cerise sur le gâteau : des vraies places pour des vélos.

Tour d'horizon des nouveautés 2018

Nouveau Thalys.com

Partie émergée de l’iceberg « transformation digitale » que Thalys conduit en interne avec plusieurs startups, le nouveau site thalys.com et la nouvelle application offriront à l’automne des fonctionnalités enrichies et surtout une excellente réactivité. L’ensemble des contenus sera directement administrable par les équipes internes, dans chacune des 4 langues Thalys.

"Premium Mini" 

« Premium Mini » viendra en septembre compléter la gamme Thalys : il s’agit d’une nouvelle offre destinée aux voyageurs loisirs pour profiter de tous les services Premium à prix réduit (-30%) en renonçant à la flexibilité. Ni échangeable, ni remboursable, cette offre est soumise à condition : voyager à deux. Dans ce cadre, dès 79€ (Paris-Bruxelles), Premium Mini comprendra le repas servi à la place, la presse internationale, ou encore la réservation de taxi, sans oublier le Wifi qui est offert à tous à bord de Thalys.

Kiosque presse

Avantage très apprécié du bouquet de services Premium, l’offre presse se décline entre une offre « papier » et une offre numérique accessible via un e-kiosque dédié. Celui-ci s’enrichira en septembre d’une offre éditoriale plus variée avec romans, bandes dessinées et guides touristiques. 

Distribution Allemagne

Bonne nouvelle pour Thalys comme pour tous les voyageurs allemands : après 5 ans de distribution autonome sur ce marché via thalys.com et les canaux internationaux de ses maisons mères SNCF et SNCB, Thalys et Deutsche Bahn travaillent à une reprise de distribution des trains rouges par l’ensemble des canaux DB. Pour Thalys, c’est le principal canal national qui s’ouvre à nouveau ; pour les voyageurs allemands en correspondance, c’est un parcours d’achat simplifié. 

Izy + 4%

Les ambitions de Thalys restent fortes concernant ce petit frère low cost entre Paris et Bruxelles. Au point de programmer une augmentation de capacité notable de 4% en 2019 (à partir de décembre 2018). A noter : à cette occasion, pour mieux répondre aux attentes de ses afficionados, Izy refond sa grille horaire en privilégiant la fin d’après-midi.

Thalys étendra en 2019 son réseau français vers Marne-la-Vallée et Roissy-Charles de Gaulle, mais aussi à l'été vers Bordeaux

Roissy-Charles de Gaulle et Marne-La-Vallée, deux nouvelles dessertes au départ d'Amsterdam-Schipol-Rotterdam-Anvers-Bruxelles

A raison de deux allers-retours quotidiens, cette nouvelle liaison permettra dès avril 2019 aux voyageurs loisirs et professionnels de l’Est parisien de gagner directement la Belgique (déjà desservie par TGV) mais aussi la Flandre et les Pays-Bas, qui ne bénéficiaient jusqu’ici d’aucune liaison directe. Dans l’autre sens, ce nouveau Thalys permettra notamment aux publics septentrionaux de profiter de Disneyland Paris dans les meilleures conditions possibles. Rappelons à ce titre que les billets enfants sont à prix uniques quelle que soit la destination : 15€ en Standard, 20€ en Comfort, 30€ en Premium !
Temps de trajet prévisionnels. Amsterdam : 3h26-3h40. Anvers 2h08-2h22. Bruxelles : 1h24-1h33.
Concernant Lille-Amsterdam, la desserte lancée en 2014 n’est pas prolongée. Les correspondances de très bonne qualité à Bruxelles Midi permettront de continuer d’assurer des trajets dès 2h30.

Un nouveau "Thalys Soleil" destination Bordeaux

Avec des taux de satisfaction de 94%, les Thalys Soleil (l’été, destination Marseille) et Thalys Neige (l’hiver, destination Bourg-Saint-Maurice) font tous les samedi la joie des vacanciers néerlandais et belges. L’été prochain, nul doute que de nombreux voyageurs Belges plébisciteront Bordeaux, sacrée « European Best Destination », qui ne sera plus qu’à 4h de Bruxelles !

 

Dès le 2e semestre 2019, les rames rouges se pareront d'un nouveau design 100% revu par Axel Enthoven avec matali crasset

La croissance de Thalys s’appuiera dans les prochaines années sur un parc renforcé et à-même d’anticiper l’évolution des attentes clients. Engagé depuis 2016 dans un ambitieux programme de révision approfondie de type « mi-vie » (révision de fond en comble des éléments techniques), Thalys investit par ailleurs sur un tout nouveau design, dans l’esprit de confort et d’excellence qui fait la réputation des trains rouges. Associant le fond et la forme, l’investissement sur le parc s’élèvera ainsi dans les 4 années qui viennent à hauteur de 55 M€ annuels. 

De Alex Enthoven à matali crasset.

Le nouveau design, dont la première rame sera révélée à l’automne 2019, est signé par Yellow Window, cabinet belge dirigé par Axel Enthoven, lui-même signataire de la précédente rénovation de 2009. Le process a été accompagné par matali crasset, célèbre designer française. La rénovation est conduite dans le technicentre SNCF de Hellemmes. La priorité absolue a été donnée au confort notamment dans le choix des sièges, dont la qualité d’assise contribue à la renommée de Thalys. 

Plaisir

Charte colorielle redynamisée, choix des matériaux, qualité des formes et des finitions, sens du détail, fonctionnalités et générosité de l’espace-bar : c’est aux plus grands noms du design international que Thalys a ainsi fait appel pour concevoir le plus beau train rouge possible. Son nom a été trouvé en interne par les équipes. Pierre précieuse mais aussi prénom international compréhensible par tous, « RubY » évoque l’éventail des rouges indissociables de la marque, tout en rappelant à quel point le plaisir du voyage est une valeur précieuse pour les agents Thalys.
 
Développement+durable 
 

Parce que « développement » et « durable » doivent se conjuguer, l’optimisation de l’espace à bord (notamment via l’utilisation d’une zone fourgon aujourd’hui non utilisée) permettra d’accompagner la croissance de Thalys dans une démarche plus respectueuse de l’environnement. L’espace gagné permet ainsi non seulement d’offrir plus de place pour les bagages (+15% en voitures Standard) mais aussi +7% de sièges.

A noter également : des toilettes à l’eau claire et un nouvel espace pour transporter des vélos (non démontés, 2 par rames).
 
Ecoute et adaptabilité
 

Les espaces ont été conçus pour pouvoir s’adapter à des évolutions dans le service. C’est notamment le cas de l’espace-bar, avec des baristas qui ne seront plus désormais enfermés derrière un guichet clos, mais évolueront dans un espace plus ouvert. Les nouvelles rames continueront bien sûr d’offrir le WiFi à bord, mais aussi des écrans permettant les services de demain et la digitalisation de l’information voyageurs. 

Nouvelle offre, nouvelles destinations, nouveau design, Thalys prépare son avenir

A propos de Thalys

Thalys Map
Thalys contribue depuis plus de 20 ans à rapprocher les cultures et les économies de ses 4 pays européens. En 2018, Thalys a ainsi passé le cap des 7,5 millions de voyageurs annuels.

A grande vitesse, il faut seulement 1h22 pour rejoindre Paris depuis Bruxelles à bord des trains rouges, 1h47 Cologne et 1h51 Amsterdam.

Pionnier du WiFi à bord depuis 2008, Thalys s’est démarqué depuis l’origine par un service d’exception : accueil multilingue, confort ergonomique, restauration de qualité.

Depuis décembre 2017, Thalys propose de choisir entre trois niveaux de prestation. Le voyage « Standard » commence dès 29€ (Paris et Pays-Bas) et 19€ (Allemagne). « Comfort » offre un environnement de première classe. Et « Premium » un bouquet de services complet avec le repas servi à la place.

Avec Izy, Thalys propose en outre depuis 2016 une alternative low-cost entre Bruxelles et Paris, avec des trajets d’une moyenne de 2h30, mais 30 % moins cher.

Thalys est depuis 2015 une Entreprise ferroviaire de plein exercice, avec pour actionnaires la SNCB et la SNCF.